SOUDURE

L’assemblage de composantes à l’aide de soudure est réalisé de façon experte avec des équipements modernes. Que ce soit la soudure par points, en procédés MIG ou TIG, la précision et la qualité du produit fini satisfont les normes les plus élevées de l’industrie. Ainsi, vous avez toujours la certitude d’intégrer des assemblages impeccables à vos productions. Voilà un important facteur de compétition.

Procédé TIG

Ce procédé de soudage est un procédé lent, mais a le grand avantage que la source de chaleur (l’arc électrique) est séparée de l’apport de fil.

Ainsi le soudeur peut avoir un contrôle du bain de fusion inégalé dans les autres procédés.

Le soudage TIG est souvent utilisé là où l’importance et la qualité du cordon priment au-dessus de la vitesse de soudage.

L’arc est tiré entre une électrode non fusible en Tungstène et la pièce. L’apport de fil se fait par une baguette non enrobée.

Procédé TIG

Productivité
Qualité
Difficulté

Procédé MIG

Procédé MIG

Productivité
Qualité
Difficulté

Le soudage MIG ou MIG MAG est un procédé de soudage semi-automatique.

La fusion des métaux est obtenue par l’énergie calorifique dégagée par un arc électrique qui éclate dans une atmosphère de protection entre un fil électrode fusible et les pièces à assembler.

Plus précisément, un arc électrique est établi entre l’extrémité d’une électrode consommable et le substrat, sous protection gazeuse.

L’électrode se présente sous la forme d’un fil massif ou fourré, de diamètre 0.6 è 1.6 mm ; le choix du gaz protecteur est déterminé par la nature du ou des matériaux à souder.